11/10/2014

Chroniques d'une initiée, tome 1 : Sans limites de Tiffany Reisz

Chroniques d'une initiée, tome 1 :
Sans limites


Auteur: Tiffany Reisz.
Édition: Harlequin (Mosaïc).
Publié en: 2014.
Genre: Erotisme.

Le jour, Nora Sutherlin écrit des romans érotiques.
La nuit, elle trouve au Huitième Cercle, le club le plus privé et le plus secret de tout New York, l’inspiration pour les écrire.
Le jour, Nora se plie aux ordres de son nouvel éditeur, Zachary Easton, un homme extrêmement dur et exigeant, qui a été très clair avec elle : pour qu’il publie son prochain roman, elle devra le réécrire entièrement, sous son contrôle. Le tout en un temps record : 6 semaines.
La nuit, c’est elle qui donne les ordres, et qui fixe les règles, dans un monde où douleur et plaisir sont intimement liés.
Mais, de jour comme de nuit, avec Zach comme avec ces hommes qui se soumettent à ses désirs, elle n’a jamais qu’un but : repousser les limites…



Ouais... Je vais pleurer et je reviens dans un moment. Quand j'ai commencé ce livre, c'était la phrase d'introductions à mon avis qui n'arrêtait pas de me trotter dans la tête. J'avais eu une mise en bouche parfaite. Mais que fut ma déception au commencement de ce tome. Jusqu'à la moitié du livre, je voulais lâcher. Vous vous rendez compte un livre érotique sans scène érotique ? Mais où va le monde, bon, il y en a eu, mais ce ne sont que des extraits du livre de notre personnage principal. Ma déception a été très grande. Mais il y avait un jeu assez pervers entre Nora et d'autres personnages qui m'ont fait continuer. Il faut savoir quand dans ce livre Nora souhaite publier un livre, certes, elle en a déjà fait pleine, mais elle veut un qui sort vraiment du lot. Et pour ça, elle va avoir l'aide de Zach, qui ne s'imagine pas une seule minute que Nora pourrait être une Dominante. Il la prend juste pour une femme libérée. Et c'est vraiment ce que j'ai trouvé, intéressant ce jeu de séductions qu'elle fait avec Zach en le mettant souvent mal à l'aise face à ses sentiments refoulés. Mais il y a un moment dans le livre où l'on rentre vraiment dans l'univers de Nora, et c'est un peu à ce moment que je me suis vraiment accroché au livre. Et les scènes érotiques arrivent enfin. Du coup, j'ai eu une impression de frustrations pour le début et à ce moment d'être en pleine satisfaction. C'est un peu bizarre dit comme ça, mais c'est comme si le livre nous mettait en condition, il commence par de simples effleurements pour arriver à l'extase. L'image peut paraître vraiment crue ou aberrante, mais c'est vraiment l'impression que j'ai eue. Et j'avoue que j'ai fini par dévorer le livre. Le personnage de Nora est assez charismatique, parce que mine de rien, on a souvent des dominateurs maisla dominatrice reste vraiment très rare dans ce genre de littératures. Cela rend le livre assez différent et en même temps j'ai eu l'impression d'avoir une initiation à son monde et à son mode de fonctionnement. Comme si Nora nous prenait sous son aile et nous enseigne. Je trouve que pour les curieux du monde un peu SM, dominant/dominé, ce livre, peut être une vraie initiation. Souvent, nous n’avons que des brides de ce comportement sexuel. Mais là, nous avons tout, son fonctionnement, ses règles... C'est vraiment complet. De plus, je trouve que l’on s'attache vraiment très vite aux personnages, même si on les haït, on a cet attachement vraiment facile, c'est un peu ce qui m'a forcé à continuer le livre. Après je me dis que j'ai eu raison. J'aime beaucoup l'histoire. Une dominatrice qui écrit un livre dans un livre. C'est sûrement du déjà vu, mais personnellement, j'aime bien. La fin est assez mitigée pour moi. Même si son choix lui plaît, j'aurais aimé un happy end. Mais je me demande si ce n'est pas un happy end pour elle, ce n'est pas parce que je n'approuve pas forcément son choix que ce n'est pas nécessairement une fin heureuse pour elle. Mais je suis assez blessée de la fin et des choix qu'elle a faits. Et c'est là que je me suis aperçue qu'il y avait une réelle histoire, avec Nora qui se cherche au final et qui finit par trouver vraiment ce qu'elle voulait. Même si j'ai été frustré au début de ne pas trouver des scènes érotiques, je ne suis pas déçue pour autant lorsque j'ai fini le livre.

En conclusion, je voudrais déjà remercier Babelio et les éditions Harlequin (Mosaïc poche), pour ce partenariat. Certes, le début a été une énorme déception pour ma part. Mais l'autre moitié du livre a été un pur régal. J'ai vraiment eu une impression d'effleurements et de monter en puissance au fur et à mesure. Après, c'est mon ressenti. Je pense que pas mal de scène ou d'action peuvent choquer, et même si mon côté féministe s'est assez souvent révolté en face de Soren, je peux comprendre aussi le plaisir qu'elle a d'être soumise. C'est un livre, comme tout livre proche de celui-là, où il faut être assez ouvert d'esprit pour pouvoir apprécier le récit. Ensuite il y a une réelle histoire, j'ai me suis vraiment attaché aux personnages, et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite. Après, je ne peux que fondre, on y voit une belle romance, dont j'aimerais beaucoup en savoir plus.


3/5

Chroniques d'une initiée, tome 2: Sans Remords


2 commentaires :

  1. On en a déjà discuté et comme toi j'ai adoré le préquelle et je ne me souviens pas du tout de ce tome 1! Un comble hein!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah oui surtout qu'il y a une suite :x

      Supprimer

•*¨*• Merci de Votre visite et de Votre commentaire •*¨*•