24/09/2015

Les Maudits, tome 1 : Résurrection de Edith Kabuya

Les Maudits, tome 1 : 
Résurrection

Auteur: Edith Kabuya.
Edition: Montagne.
Publié en: 2012.
Genre: Fantastique.



Ce que Vince m'a fait, la nuit où il m'a sauvée?
Je ne serais vous l'expliquer.

Je peux toutefois jurer sur de des choses:
Je n'ai pas que frôler la mort: j'étais morte.
En me ramenant à la vie, Vince a fait de moi une Maudite.

Hantée par le Monde des Morts à jamais.


Je suis plutôt assez contente de l’avoir relu, j’avais un peu peur de me rappeler de tous, mais finalement ce ne fut pas le cas à 100%. J’avais oublié pleins de choses et surtout sur le déroulement final de l’histoire, ce qui a fait que j’ai été complètement dans le flou sur l’identité de la personne qui possédait le Golem. Mais avant de vous en parler ou pas, on va commencer par le début. J’ai toujours la même impression, que le livre va traiter de vampire, mais non l’auteur nous offre des créatures bien différentes et, de ce fait, un univers assez particulier. C’est très rafraîchissant et très attractif, vu que c’est particulier et pas forcément revisité. De plus, l’auteur à une plume vraiment entraînante et envoûtante, vous lisez rapidement les pages et l’histoire défile assez vite. Et en même temps, je n’ai jamais eu l’impression de m’ennuyer malgré que ce soit une relecture. Nous avons des personnages vraiment riches et intéressants qui font que l’on lit avidement le livre pour en apprendre plus. L’histoire est du point de vue de notre héroïne, Robin, ce qui fait que l’on découvre ce monde de Maudits au travers de ses yeux. Robin est plutôt une adolescente typique qui tombe amoureuse du beau garçon du coin, c’est bizarre de voir une pointe de cliché dans ce livre, mais ce qui en découle est bien loin du simple cliché, les choses s’emboîtent vraiment rapidement. Nous découvrons la nature de Vince, mais aussi celle de Robin, parce que forcément, c’est loin d’être une fille banale. Mais je pense ce que j’aime par-dessous tout, c’est vraiment ce monde qui mélange, maudit, sorcière, golem, revenant et compagnie. On n’est pas juste cantonné à une sorte de créature fantastique, mais nous en avons un certain nombre qui se complète vraiment, ils ne sont pas juste là pour être beaux, ils sont reliés les uns aux autres. C'est assez impressionnant le nombre de sentiments que j'ai pu ressentir dans ma lecture. Avec du recul, je me dis que ce livre m'a beaucoup plus affecté que je ne l'aurais pensé. J'ai eu souvent assez peur, surtout avec l'apparition des Autres, mais j'ai été aussi assez amouraché de ce gentil Vince, déçue par moments, paniqué par d'autres, bien rigolé aussi et soulage d'apprendre certaines choses. Je ne préfère pas trop m'étendre sur l'histoire sinon je gâcherais beaucoup de particularités qui font qu'on reste dans le livre. Les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres, malgré mes chouchous. Mais chacun apporte quelque chose à l’histoire et est utile, nous n’avons pas de personnages qui sont là juste pour fait beau ou combler. Certains m’ont fait beaucoup rire dans des moments assez sérieux. Une fin qui est vraiment énigmatique surtout l’épilogue. Après, j’ai choisi la version canadienne pour sa couverture. Je n’ai pas été particulièrement gêné durant ma lecture, c’est que parfois certaines expressions ne font pas partie de mes habitudes, mais je n’étais pas dans l’incompréhension non plus.

En conclusion, j’ai un petit coup de cœur pour ce livre. J’aime beaucoup l’univers et ce mélange de créatures. Mais j’adore les personnages et tous ce qu’ils ont pu me faire vivre. L’auteur a vraiment bien fait son univers et vous entraîne dedans dès les premières pages, sans difficulté. J’ai vraiment hâte de lire le second tome, j’avoue que je ne m’en rappelle vraiment plus. 




Les Maudits, tome 2


2 commentaires :

  1. Ton avis donne super envie♥ L'univers a l'air génial :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'univers est vraiment génial :p

      Supprimer

•*¨*• Merci de Votre visite et de Votre commentaire •*¨*•