12/12/2016

The Driven, tome 1 : Driven de Kay Bromberg

Lu dans le cadre du jeu à Cookies, Une Lettre pour un Auteur. Nous devions lire un livre dont le nom ou le prénom de l'auteur commence par B. Et voici mon choix ^^:
The Driven, tome 1 : 
Driven

Auteur: Kay Bromberg
Edition: Hugo & Cie (New Romance)
Publié en: 2015
Genre: New Adult


Dans un monde où les femmes disponibles ne manquent pas, je dois représenter un défi pour Colton Donovan. Un homme arrogant et terriblement séduisant., du genre à obtenir exactement ce qu'il désire dans tous les domaines. Un Boy téméraire, constamment sur le fil du rasoir, à la frontière entre perte de contrôle et sortie de piste.
JE FAIS EXCEPTION A LA RÈGLE

Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-contrôle au-delà des limites, et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon cœur convalescent. Il ébranle le monde structuré et prévisible que j'ai reconstruit avec tant de soin.

Je en peux pas lui donner ce qu'il veut, pas plus qu'il ne peut me donner ce dont j'ai besoin. Mais après avoir entrevu, sous son vernis raffiné, les lourds secrets d'une âme meurtrie, ai-je vraiment le choix de me détourner?

Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable. Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons et le clash de nos deux volontés nous conduiront-ils inexorablement vers la séparation?


Une très belle découverte, sauf la fin, que je trouve bâclée, vite faite et du genre a faut arrêter le tome alors je ponds un final déchirant, sauf que ce final m’a complètement refroidi et m’a laissé perplexe. Je n’ai pas angoissé, je n’étais pas nerveuse ni à deux doigts de jeter le livre par la fenêtre et j’avoue être déçue de finir sur cette note. Mais je vous rassure l’avant de ce final est tout simplement prenant, enivrant, angoissant, magique, plein de tension et d’avidité dans la découverte de l’univers de l’auteur. On a que le point de vue de Rylee, ce qui accentue notre soif de découvrir le mystérieux et ténébreux Colton. Chacun ayant des secrets, l’un plus que l’autre. L’histoire en elle-même reste souvent sur le même schéma que l’on retrouve dans ce genre. Mais la plume de l’auteur ainsi que ses personnages font toute la différence. Ce qui est assez le cas. Et le fait de suivre uniquement le point de vue de Rylee augmente d’autant plus notre curiosité et notre besoin de comprendre pourquoi et comment Colton est comme ça. Et même si par moments, il sait être vraiment lui avec Rylee, il reste encore très mystérieux et réserver sur son passé. On le voit assez régulièrement se battre contre lui-même. C’est un peu cela qui m’a fait dévorer le livre, mais aussi le fait que leur rencontre, tout le jeu de séduction qui se joue entre eux est très envoûtant. D’ailleurs, on joue souvent les montagnes russes. Mais l’auteur sait parfaitement jouer sur la tension qui émane de ses deux personnages. Nous apprenons très rapidement l’événement douloureux de Rylee qui l’entrave dans ses sentiments, ce qui nous permet plus facilement de la cerner, mais aussi de comprendre certaines de ses allusions. Nous arrivons assez rapidement sur la fin avec ses hauts et ses bas. J’ai déjà vécu beaucoup d’émotions durant les premières pages de ce tome, que je crains un peu la suite, mais que j’ai très envie de découvrir. C’est juste que ce final ne m’en donne pas l’envie. Le livre a été extra et il est gâché par cette fin assez bâclée. Mais j’ai quand même envie d’en découvrir plus sur Colton.

En conclusion, c’est vraiment proche d’un coup de cœur, c’est dommage que la fin n’ait pas su me faire angoisser et me terroriser sur leur avenir. L’auteur a su parfaitement m’envoûter dans son univers avec deux personnages principaux vraiment intrigants et intéressants, mais elle a su parfaitement jouer de tension sexuelle qu’elle nous dévoile à chacun de leurs échanges. J’ai vraiment hâte de lire la suite, d’en découvrir toujours plus sur Colton, mais voire aussi le côté F1 un peu plus développé et avancé un peu plus rapidement, j’ai l’impression que l’auteur aime prendre son temps pour nous faire languir, mais me connaissant à force cela risque de m’énerver assez rapidement.

 
5/5

The Driven, tome 2

1/30

4 commentaires :

•*¨*• Merci de Votre visite et de Votre commentaire •*¨*•