11/12/2015

Akazukin, tome 1 de VanRah

Akazukin, tome 1

Auteur: VanRah.
Edition: ATRIS studio.
Publié en: 2010.
Genre: Manga, Fantasy.
Tome: ?!?.


Katenshate, Terres Sombres Torturées.

Dans un monde où les légendes prennent vie, les Alsiah rassemblent des êtres au sang double à moitié démoniaque. Humains le jour, loups les nuits de plaine lune, les membres de ce clan redouté sont les seuls garants de la paix tangible entre les Hommes et les esprits-animaux peuplant les terres encore sauvages, les Karats.

Kyô et Terza, les deux fils d'Eneri, meneur de loups et tête de clan Alsiah, sont promis à un avenir glorieux tout tracés. Mais lorsque Kyô, pris au piège et enlevé par les Hommes, est voué à une mort certaine, tout bascule. Le destin des deux princes se scelle, condamnant l'un à son sort funeste et irrévocable, l'autre à l'exil et à la malédiction.

Oubliez tout ce que vous pensiez connaitre au sujet du célèbre conte de Perrault! Ici, dans ce monde clair-obscur où les apparences sont plus que trompeuses, celui qui est qualifié de monstre revêt un visage bien plus humain que ses détracteurs.

Akazukin est le récit d'une odyssée, celle de Kyô et de Shino, le petit chaperon rouge, qu'une amitié contre-nature lie étroitement et qui les conduira, au travers de mythes revisités, à réécrire l'histoire.
Leur histoire.

Adaptation libre du petit chaperon rouge, Akazukin en apporte une version complètement remaniée destinée aux amateurs de contes modernes et d'histoire douces-amères où le Grand méchant Loup n'est pas toujours celui que l'on croit.



J’ai découvert cet auteur sur le salon de la Japan Touch, avec beaucoup de curiosité. J’avoue que la couverture m’a fait terriblement craquer. Il ne m’en a pas fallu plus pour qu’il soit acheté. Les mangas faits par des Français sont toujours assez particuliers, mais pas dans le mauvais sens. C’est qu’ils sont bien moins vides ou creux que les mangas que je lis tous les jours. Et on retrouve cette particularité, beaucoup de textes et très peu d’images. Mais en même temps, les dessins parlent parfaitement d’eux-mêmes et m’ont fait particulièrement rire aux éclats par moments. Mais ils ont aussi su me montrer la gravité et l’importance des choses, il n’y aurait pas eu de dialogue, certains dessins auraient vraiment parlé par eux-mêmes. L’histoire est vraiment intrigante et en même temps entraînante. Je trouve que ce volume pose vraiment bien les bases de l’histoire, mais nous avons aussi beaucoup d’explication sur l’univers de l’auteur. Finalement, je me suis vraiment attachée aux personnages et à l’univers, la fin arrive rapidement et les éléments tristes avec. J’avoue que la fin est vraiment rageante, surtout que j’ai vraiment du mal à trouver la suite, du coup je suis d’autant plus frustrée.

En conclusion, j’ai adoré ce manga. C’est une belle découverte et j’aurais vraiment aimé avoir la suite. Je me maudis un peu de ne pas avoir pris la suite et je maudis un peu l’auteur d’avoir fait une fin pareille. Le résumé nous vend légèrement l’adaptation du chaperon rouge, mais pour le moment je ne l’ai pas encore vraiment vu. Mais l’auteur prend la peine de poser son univers, de ce fait j’ai vraiment hâte de voir la suite dans mes mains et de la lire.

5/5

2 commentaires :

  1. Ouhhhhh ça donne envie :DDD et j'adoooooooooooore la couverture!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aime trop la couverture :p

      Supprimer

•*¨*• Merci de Votre visite et de Votre commentaire •*¨*•