19/09/2015

D'Ombre et de Lumière, tome 1 : La Tueuse de l'Ombre de Céline Musmeaux

Lu dans le cadre d'une Lecture Commune avec Cookies.
D'Ombre et de Lumière, tome 1 : 
La Tueuse de l'Ombre

Auteur: Céline Musmeaux.
Edition: Nymphalis.
Publié en: 2015.
Genre: Fantastique, Jeunesse.



Le cœur d’Émilie s’est figé après la tragédie qui a touché sa famille. Elle est maintenant une tueuse, l’ombre d’un jeune mercenaire qui l’a prise sous son aile à ses quatorze ans. Léon est le fils du chef du clan qui a anéanti sa vie passée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est collant. Il est persuadé que la jeune femme qui reste de marbre à chaque meurtre a toujours un cœur. Alors qu’une mission les conduit sur sa terre natale, les souvenirs de son passé réveillent sa souffrance d’avoir perdu ses parents ainsi qu'Adrian, son meilleur ami et premier amour. Tout cela délie petit à petit son cœur... Émilie retrouvera-t-elle la lumière ?


Je voudrais déjà remercier les éditions Nymphalis et Céline pour la lecture de ce livre. Comme souvent, je ne lis jamais les résumés, je ne savais pas vraiment trop quoi à m’attendre sauf le fait qu’il y aurait forcément de la romance, vu que je connaissais déjà un peu l’auteur au travers de d’autres romans. Je ne dirais pas que je suis déçu, et je pense que je vais commencer un peu par mes petites bêtes noires de ce livre. J’ai plutôt apprécié ma lecture et je l’aurai sûrement encore plus apprécié et dévoré bien plus rapidement sans mes petits points noirs. Je trouve que nous avons un peu trop de répétition et, de ce fait, de longueurs. C’est fort dommage parce que l’auteur offre une histoire assez sympathique et des retrouvailles vraiment magiques, mais ses répétitions et ses longueurs gâchent un peu ce côté magique qui fait vibrer votre cœur à 100 à l’heure. De plus, j’ai trouvé qu’Émilie n’a pas vraiment le profil de la tueuse que je m’en fessais. Bizarrement, je le pensais vraiment plus froide et plus autoritaire, plus effrayante. Léon est bien plus effrayant et plus dans le profil d’un tueur qu’elle, et pourtant par moment, j’ai cru qu’elle arrivait à avoir de l’ascendant sur lui, mais c’est juste que le cerveau de Léon qui a grillé avec ses sentiments. J’ai beaucoup aimé les personnages, l’interaction entre eux et les chamailleries, cela apporte beaucoup de douceur et de légèreté face à la gravité des choses, enfin c’est l’impression que j’ai. La partie avec Adrian change complètement le personnage d’Émilie, cela la rend pleurnicharde et c’est une vraie fontaine, et c’est là que son rôle de tueuse paraît bien moins réaliste. Mais pourtant cela ne m’a pas empêché d’avoir mon petit cœur de midinette qui sautille partout, même si au bout d’un moment la rengaine des je t’aime m’a un peu lassé. D’autant plus que j’aimais beaucoup l’histoire et j’avais hâte qu’elle avance pour avoir un peu plus de dénouements. J’ai eu cette impression de ne pas avancer, et pourtant c’est assez le contraire. Si l’on enlève un peu tous ses je t’aime, ce jeu de chat et souris, on voit se mettre en place le fil de l’histoire, qui me paraît bien intrigant et assez intéressant. J’aime beaucoup l’époque, même si ce n’est pas vraiment daté, j’aime ce côté chevalier et tout. Je m’imagine pleins de choses, parce que j’attends encore le côté un peu fantastique annoncé, j’ai vraiment hâte de lire la suite, surtout que la fin est, certes, un peu prévisible, mais elle a le don de me laisser sur ma faim. Nous laissons nos héros dans un moment assez angoissant et palpitant.

En conclusion, c’est dommage d’avoir ses répétitions, je trouve que l’on ne voit plus que ça et que du coup, elles occultent complètement l’essentiel. La petite romance a fait palpiter mon cœur et m’a fait sourire niaisement. Il me manque un peu d’action et une héroïne digne de son appellation. Et, pourtant, j’ai vraiment hâte de voir ce qu’il va se passer dans la suite. J’espère vraiment retrouver un peu moins de répétition et de mièvrerie, pour que cela laisse enfin place à l’action et aux aventures. Mais surtout à la complicité que l’on voit apparaître de plus en plus entre divers personnages que j’aime beaucoup. Ce que j’aime beaucoup aussi, c’est la façon dont Céline arrive à nous manipuler et nous faire facilement vivre les émotions d’Émilie, même si par moments son côté un peu trop fragile m’a énervé, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire bêtement face à Adrian.

3/5


D'Ombre et de Lumière, tome 2


8 commentaires :

  1. Une histoire qui me tente assez ^-^ !

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air pas mal mais sans plus après avoir lu ton avis :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fond est vraiment sympathique ^^

      Supprimer
  3. C'est ma prochaine lecture . Du coup , je vais la lire à reculons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fallait pas lire nos avis je crois, mais l'histoire est sympa, j'ai hâte de lire la suite ^^

      Supprimer
  4. J'ai aimé le côté aventure par contre la «romance» a pris trop le,dessus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après dire que la romance je n'ai pas trop aimé serait mentir et vexer mon ptit coeur de midinette. Mais j'avoue que par moment ce fut de trop :/

      Supprimer

•*¨*• Merci de Votre visite et de Votre commentaire •*¨*•